• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un échec TOTAL du « gouvernemaman »

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

AVIS : Les disciples du « gouvernemaman » sont particulièrement invités à en faire la lecture, mais sont priés d’essayer de faire preuve de jugement pour une fois.

Suite à certains commentaires entendus et reçus dans mon entourage, je me suis convaincu de résumer certains de ces fameux dommages collatéraux provoqués et causés par les confinements irresponsables de certains gouvernements, sur la foi d’une épidémie quand même  inquiétante pendant les 2 ou 3 premières semaines.

Par la suite, la « pandémie » devient douteuse, ce que démontrent les chiffres, colligés sur le terrain et certains rapports factuels, pas des « modèles » depuis plusieurs semaines. Un gouvernement responsable devait donc Instaurer des mesures d’isolation des malades et de protection des personnes à risque, et ensuite libérer la société. Malheureusement …

Les dommages psychologiques sont douloureux, et pire encore, leurs effets perdureront.

Pensionnaires de maisons de retraite :

Début juillet : Les transports en ambulance augmentent (six fois plus que la normale) de façon inquiétante. Causes; démence accrue, déshydratation, blocages intestinaux, pressions artérielles dangereuses. Les personnes sont découragées de la vie. Perte de la vie sociale, repas dans une cage en plexiglas, manque de présence de leurs proches.

On sauve la vie de quelques-uns, les autres … (statistiques Covid ?). Certains sont en insuffisance respiratoire, causée par un masque trop longtemps porté, sale ou inadéquat.

Des pensionnaires perdent le contrôle de leurs dépenses sur cartes de crédit (par ennui), causant un préjudice sérieux sur un budget quelquefois critique pour leur qualité de vie. Une réaction humaine en exemple; -« Lors d’une première crème glacée, ma mère sautait de joie, comme une enfant». Ou encore, « Yogourts très passés date dans le frigo ».

Parfois l’état de leur logement fait pitié; draps non changés depuis 2 mois, plus de vêtements propres, plus de vaisselle propre. Hygiène corporelle très déficiente, presque dangereuse.

Tout ce que vous lisez, est confirmé par du personnel hospitalier, qui exigent l’anonymat, évidemment. Les gestionnaires des maisons de retraite ont perdu le contrôle suite aux multiples et insensées directives gouvernementales.

Lundi, 23 mars 2020 jour fatidique, jour qui passera à l’histoire comme « une date marquée d’infamie» (Franklin D. Roosevelt, 8 déc. 1941). 13h13 ce jour-là, Legault déclare;  « On va mettre le Québec sur pause ». Et, « les gens âgés de 70 ans et plus restez chez vous ».

Il y a quelque temps, je lis un texte d’un bon ami sur un réseau social : « Monsieur Legault allez-vous donner la permission de sortir? J’en peux plus ». Lorsque j’ai sonné à sa porte, il pleurait. Je lui ai mentionné que j’allais à l’épicerie ou faire un tour régulièrement, sinon on vient fou. Il me reprocha de sortir ainsi. Le premier « menisse » l’interdisait. (sic) … J’ai eu peur pour sa santé mentale … un moment … je reste en contact permanent.

Combien de grands-parents ont manqué de contacts familiaux depuis ? Et sont morts d’ennui.

On pourrait écrire un livre de 200 pages sur les dommages collatéraux psychologiques subis dans toutes les tranches d’âge, et sur toutes conditions de vies de la population.

On pourrait y ajouter, les dommages collatéraux médicaux (physiologiques);

Des citoyens qui ne se présentent pas en centres de santé par crainte, des patients dont les soins sont reportés, malgré certains symptômes inquiétants, mais jugés négligeables au téléphone. Traitements annulés. Les suites…? À vous de juger …

Un voisin, infirmier autorisé dans un gros centre hospitalier de Québec, me confirme que beaucoup de lits sont vides. Au Québec, voyons donc… Pourquoi … ? Un médecin, source sûre, confirme qu’il « traite » quand même ses patients … au téléphone. Et certains patients se servent de leurs téléphones, pour « montrer » avec la caméra. Les dermatologues sont débordés; infections multiples causées par les désinfectants, ad nauseam.

Où sont les vrais journalistes? Où sont les vrais médias? Où sont les vrais chiffres ?

Évidemment comment passer sous silence les dommages collatéraux sociétaux.

Un bon ami, sort avec sa blonde depuis près de 2 ans; ils se sont même fiancés cet hiver. Ils habitent deux logements différents,  dans le même complexe d’appartements, avec 4 édifices distincts. Régulièrement un va chez l’autre, depuis le début. Quel ne fut pas leur stupéfaction de recevoir un avertissement car une voisine avait rapporté leur comportement « illégal ». … ? Lorsque les autorités encouragent la délation entres citoyens, cette société vient de descendre de quelques crans dans sa qualité de vie et son respect de ces citoyens. « 1984 le film, encore »

Et que dire du marasme des retours scolaires. On lave le cerveau des enfants et adolescents, clientèle pourtant à zéro de risque … non mais pourquoi … ?

Et finalement et très certainement les dommages collatéraux économiques.

Les fermetures définitives commerciales et ou industrielles s’additionnent, les ralentissements de productions et de services, les pertes d’emplois, l’augmentation effarante du coût de la vie, sous l’excuse des « nouvelles » normes de distanciation, des pertes d’affaires, encourues jusqu’ici, et de la fameuse taxe Covid.

Emploi saisonnier de 6 ou 7 mois très spécialisé. Un travailleur spécialisé et formé, qui accepte cette condition de 7 mois. Il a 70 ans, et il est en pleine forme … mais son patron est désolé de perdre ce travailleur, car il a 70 ans et que Legault a dit que …, et peut-être aussi que certains clients hypocondriaques … Ces travailleurs « font » leur année avec ce genre d’emploi. La PCU fera pour un temps, mais ensuite … le BS?

« Modèles d’ouvertures » des restaurants, des centres commerciaux, etc… On nous enlève tout simplement le goût d’y aller. Démonstration flagrante de contrôle gouvernemental complétement débridé. Modèles de mort commerciales annoncées, oui.

On dit que le Covid a causé toute cette crise. On dit que cette entreprise ferme à cause du Covid. On dit que certains travailleurs perdent leurs emplois à cause du Covid.

Rien de plus faux; cet énoncé est répété ad nauseam, par les médias soumis au pouvoir. Ou encore par le gouvernement, histoire de diminuer sa responsabilité, alors que la crise fut provoquée par ce gouvernement.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, les autorités perdant un peu plus de contrôle chaque jour, essaient de nous faire croire, à une 2e vague, et au port d’un masque inutile. Obligatoire … ?

Alors que les taux de mortalités diminuent de façon notable, les politiciens parlent de sanctions reprises, parlent encore de contrôles policiers, et en rajoutent sur un resserrement des mesures.

Il y a eu le passage du Covid en Suède, en Corée du Sud, à Taïwan, au Japon et au Dakota du Sud, et quelques-uns des États américains, dont les dirigeants ont refusé de brimer en partie ou totalement la liberté de leurs citoyens, au profit d’un lucratif et combien exaltant,contrôle du peuple.

Et leurs citoyens s’en portent beaucoup mieux, Et même leurs aînés, mieux protégés, eux… Et leurs dommages collatéraux sont pratiquement inexistants ou mineurs.

Les coûts et dépenses  gouvernementales occasionnées dépassent les pires prévisions déficitaires, et plomberont l’économie pour la prochaine génération.

On a perdu cette joie de vivre, on a perdu des amis, on a perdu des contacts d’affaire, certains citoyens, maintenant traumatisés qui ne veulent presque plus sortir; on perd chaque jour de cette patience qui fait de nous de bons citoyens, avec ces directives toujours plus insensées, plus folles et plus illogiques les unes que les autres.

Jamais dans l’histoire a-t-on confiné une population en santé. On a isolé les malades, protégé la population à risque, et laissé la société suivre son cours normal.

Tout ça, causé par un gouvernement irresponsable avide de contrôle du peuple. Regardez autour de vous : jugez-vous telle ou telle mesure folle ou inutile?

Si oui, pourquoi les autorités la préconisent-elle pensez-vous? Eh oui, c’est ça le contrôle…

Et l’excuse de tout ça? Un virus … de grosse grippe … un autre médecin me l’a confirmé.

Et si demain, imaginez un instant et oui c’est possible, … demain, l’ensemble médiatique vous disait, -« Plus de virus, c’est terminé! » Quelle serait votre réaction?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de André Forgues

Crise du coronavirus chinois : mais où se cache l’opposition à Québec ?

Comme vous tous, je me demande jusqu’où va aller cette hystérie collective, assez bien fomentée (il faut dire) par les élus en place, eh oui les mêmes que le peuple a élus en leur faisant confiance pour bien les représenter. Et cela inclut les partis d’opposition, qui sont minoritaires, mais sont censés scruter à la loupe les actions du parti au pouvoir.