Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un espion chinois qui opérait chez Hydro-Québec arrêté par la GRC

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Suivant une série de révélations choc des intenses activités d’espionnage au Canada par la Chine, nous avons appris aujourd’hui qu’un individu du nom de Yuesheng Wang aurait été arrêté au Québec pour espionnage industriel chez Hydro-Québec.

L’individu, qui était chercheur au Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie (CEETSE) aurait apparemment fait parvenir des secrets industriels de la société d’État Québécoise à la Chine.

C’est suite à une plainte d’Hydro-Québec à la GRC en août dernier qu’une enquête a été lancée, conduisant aux accusations actuelles.

La GRC précise qu’à leur connaissance, les informations confidentielles subtilisées se limiteraient aux sujets étudiés par le chercheur espion, c’est-à-dire le stockage d’énergie et les batteries. Ils affirment ainsi qu’il « n’avait pas accès à des renseignements relatifs à la mission de base d’Hydro-Québec ».

Il ne faut pas oublier que le Québec est fortement dépendant de son industrie hydro-électrique ; en cas de conflit, la connaissance de certaines de ses failles constituerait un atout stratégique énorme. Il serait donc assez légitime de se demander s’il n’y a pas d’autres éléments infiltrés qui opèrent encore au sein de l’entreprise.

Et, comme susmentionné, ce n’est que le dernier d’une série d’arrestation d’espion chinois au Canada.

On apprenait en effet récemment que des agents chinois auraient opéré un réseau clandestin de financement pour s’ingérer dans les élections de 2019. Ils auraient ainsi directement financé des candidats et réussi à se faire engager dans certaines équipes de campagne pour les faire s’aligner sur les intérêts de la Chine.

Ces comportements ouvertement prédateurs de la part de la Chine font monter encore d’un cran les pressions sur le gouvernement Trudeau, qui rencontrait d’ailleurs le président Xi Jinping aujourd’hui dans le cadre du G20 à Bali.  

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars

La Chine bénéficie-t-elle d’un passe-droit?

Depuis quelque temps, les révélations inquiétantes des prédations chinoises en sol canadien ne cessent de s’accumuler, et ce dans une apparente indifférence de nos gouvernements.

Justin Trudeau menacé par Xi Jinping?

Un échange entre Justin Trudeau et Xi Jinping au G20 à Bali est devenu viral ce mercredi. On peut entendre Xi Jinping reprocher à Justin