• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un homme est frappé à la tête et étranglé par la police de Montréal pour avoir bu une bière en plein air

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

EXCLUSIF: Dans une vidéo devenue virale sur Internet, on peut voir plus de six agents de la police de Montréal (SPVM) tenter de maîtriser un homme dans un parc, tandis qu’un des agents frappe l’homme à la tête et l’étrangle.

La vidéo ci-dessous a été vue près de 500 000 fois. On peut voir un agent frapper l’homme à plusieurs reprises sur la tête et l’étrangler.

Les internautes ont pensé que l’intervention pouvait être liée à la nouvelle politique provinciale de port obligatoire du masque à l’extérieur, qui impose le port du masque lors de “toute activité en plein air”.

Québec Nouvelles a contacté dimanche un porte-parole du SPVM qui n’a pas pu préciser la raison de l’intervention.

Québec Nouvelles a retrouvé un témoin vérifiable de l’intervention et a obtenu son témoignage de première main :

“Ce que nous avons vu, c’est que le gars était poursuivi par les flics mais qu’il ne le prenait pas au sérieux ; il sautillait et dansait. Il ne se déplaçait même pas très vite, mais les flics à pied n’arrivaient pas à le rattraper. Alors qu’il s’approchait du bas de la colline, un policier sur son vélo qui descendait la colline l’a percuté à pleine vitesse et le gars s’est retourné, ses sandales ont sauté.

Ensuite, cinq flics lui ont sauté dessus et ont commencé à se battre avec lui pour le menotter. Lorsque les coups de poing ont commencé, la foule a commencé à converger vers les policiers en criant, alors quelques-uns se sont levés pour créer une barrière circulaire autour de l’endroit où le gars se faisait arrêter. On aurait dit qu’ils l’avaient attaché, puis qu’ils l’avaient pris par les extrémités et l’avaient emmené. […]

Un type nous a ensuite dit qu’il avait été témoin des événements initiaux qui ont conduit à la poursuite et ce qu’on nous a dit, c’est qu’il marchait avec une bière et que les flics l’ont arrêté, alors il l’a versée et je suppose que cela a aggravé les flics parce que c’est à ce moment-là qu’ils ont commencé à avancer vers lui, et il s’est enfui.

Tout le monde dans le parc buvait aussi, mais je suppose que comme il est techniquement illégal de boire en public, ils l’ont arrêté, mais tout le monde le faisait aussi.”

La ville de Montréal autorise la consommation de boissons alcoolisées dans les parcs uniquement lorsqu’elles sont accompagnées d’un “repas complet”.

Québec Nouvelles a retrouvé la trace de la cible de l’intervention. Le lendemain de son arrestation, il a posté une vidéo de son visage contusionné sur son Instagram.

Le SPVM n’a toujours pas répondu à nos questions concernant l’intervention.

Les résidents de Montréal se sentent de moins en moins en sécurité avec leur force de police, le SPVM. Le SPVM n’a pas hésité à distribuer des amendes parmi les plus dispendieuses au monde pour les personnes qui ne respectent pas le couvre-feu, soit la somme faramineuse de 1 550 $.

Les forces de police ont également surveillé de près les parcs et sont intervenues dans des situations avec une force excessive.

Plus de détails suivront.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles