• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Canada maintient le port du masque dans l’avion

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Alors que les États-Unis ont mis fin à l’obligation du port du masque dans les avions, le Canada s’obstine dans sa politique du tout-sanitaire.

« Nous allons continuer de suivre les conseils de nos experts de la santé publique et toutes les mesures qui requièrent les passagers de porter le masque sont maintenues. », a affirmé le ministre des Transports, Omar Alghabra lors d’une conférence de presse à Calgary où le masque était obligatoire.

Une juge fédérale américaine a récemment levé l’obligation du port du masque dans les transports. Les entreprises aériennes ainsi que Uber et Lyft l’ont tout de suite rendu optionnel.

« La décision d’un juge fédéral aux États-Unis de lever le port obligatoire du masque est une autre preuve que les libéraux de Trudeau ne suivent pas les pays sensés quand il s’agit de respecter la science soutenant les restrictions de santé publique », a commenté la députée conservatrice, Melissa Lantsman.

Les vols américains en direction du Canada devront se soumettre au dictat du ministre Alghabra malgré cette récente décision.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
Trudeau le Clown

Le clown qui cherchait à acheter des votes

Il était une fois un clown qui, miraculeusement, aura réussi à se hisser jusqu’au sommet de l’appareil gouvernemental du pays, tout en étant sur le fond un pur idiot. Balbutiant dans un français incompréhensible, incapable de comprendre la réalité sommaire, force est de constater qu’il occupe un trône bien trop grand pour lui. Le clown ne doit le mérite de sa réussite politique qu’à un seul facteur ; le sang. Si ce n’était de Pierre-Elliot Trudeau, alias « just watch me », le clown serait resté dans sa zone de confort, c’est à dire les pitreries. Qu’un tel homme gouverne un pays demeure une énigme insurmontable.

  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles