• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

COVID-19 : un autre exemple de l’incompétence du gouvernement Trudeau

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le COVID-19 est en grande progression à travers le monde. Le pays européen le plus touché par le virus est l’Italie. Le gouvernement de ce pays vient d’ordonner une quarantaine pour toute la population. D’autres pays tentent de freiner la progression de la maladie. Pendant ce temps au Canada, le gouvernement Trudeau ne fait RIEN pour combattre ce fléau.

Plusieurs États ont interdit l’entrée de ressortissants provenant des pays les plus touchés par la contagion, l’Italie, l’Iran et la Corée du Sud. Mais, ici au Canada, tout le monde peut entrer. Les aéroports ne font pas de contrôles sanitaires nécessaires.

Notre « grand » premier ministre est complètement absent. Est-ce que quelqu’un pourrait lui dire de faire sa job? De plus, il ne faut pas oublier que notre pays risque de vivre une période de récession économique qui va laisser nos finances publiques dans un piteux état à cause des déficits des libéraux.

En terminant, dans une période de crise, le Canada a besoin d’un premier ministre qui va rassurer la population et être un leader fort et compétent. Dans la présente crise du COVID-19, on ne peut pas compter sur Justin Trudeau, le pire premier ministre de l’histoire.

Peter Mackay va tenter de faire tomber ce gouvernement l’automne prochain s’il devient chef du Parti conservateur du Canada. Malheureusement, l’inaction et l’irresponsabilité de cette administration auront déjà fait trop de dégâts.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
Médias

Critiquer les médias au temps du coronavirus

Depuis le début de la crise du coronavirus, nous, les Québécois, avons la chance (oui la chance) d’avoir un premier ministre qui ne compte pas ses heures ni les efforts que cela demande de recevoir et d’assimiler rapidement un flot énorme d’informations, pour nous donner l’heure juste en toute transparence, avec la bonhommie qui le fait apprécier d’une vaste majorité d’entre nous, toutes couleurs politiques confondues.

Solidarité Covid-19

La solidarité qu’osse ça donne

Dans mon ancienne vie de syndicaliste, j’ai participé à des dizaines de manifestations de toutes sortes. Immanquablement, j’ai scandé le mot « solidarité » à chaque fois, des centaines de fois. Ce mot qui sortait de ma bouche par automatisme est reconnu dans toutes les organisations ouvrières à travers le globe. Je connaissais sa définition certes, mais jamais l’action d’être solidaire ne s’était manifestée comme elle le fait depuis le début de cette crise sanitaire qui ne laisse personne indifférent.

Printemps

Un printemps sous la menace d’un coronavirus

Il y a quelques semaines, nous étions au Mexique pour nos vacances annuelles. Nous attendions le nouveau printemps sous le soleil sans toutefois nous douter de ce que nous réservait l’avenir. Jamais nous n’aurions imaginé un tel scénario dramatique. Le printemps est en effet arrivé, mais les terrasses et les restos sont vides. Le soleil brille dans le ciel, mais peu de gens sont dans les rues pour en profiter.

PCC LOGO

Reporter la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, oui ou non? 

Le Parti libéral du Québec a suspendu sa course à la chefferie et le Parti québécois l’a reportée aussi. Pourquoi le Parti conservateur du Canada s’obstine-t-il à poursuivre sa course, qui passe inaperçue de toute façon? Pour l’heure, la population du Canada doit composer avec le confinement, la distanciation sociale, l’encadrement des enfants, les fermetures de commerces, les pertes d’emploi et un moral en dents de scie. N’est-ce pas assez? A-t-elle envie, en ce moment, d’écouter des débats sur les oléoducs? A-t-elle la tête à entendre des gens s’obstiner sur le programme de l’un ou de l’autre? Je ne crois pas.

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc
ainées

Crise du COVID-19 : restez chez vous !!!

Depuis le début de la pandémie, le premier ministre François Legault et le directeur de la santé publique du Québec Horacio Aruda ont clairement dit que les personnes âgées de 70 ans et plus étaient les plus à risque face à cette nouvelle maladie. C’est pour cette raison que le gouvernement a demandé à ces personnes de rester chez eux afin de ne pas contracter le virus et le propager aux autres.

Christian Dubé, François Legault et Éric Girard

Budget Girard : la CAQ n’a jamais été de droite, mais bien à l’extrême-centre

Mardi dernier, le ministre des Finances du Québec Eric Girard a présenté son deuxième budget, qui était axé sur l’environnement, la culture et les investissements dans les transports, l’éducation et la santé. La hausse des dépenses s’élève à 5% et il n’y aucune baisse d’impôts. Donc, c’est un budget dans la continuité.