• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

COVID-19 : un autre exemple de l’incompétence du gouvernement Trudeau

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le COVID-19 est en grande progression à travers le monde. Le pays européen le plus touché par le virus est l’Italie. Le gouvernement de ce pays vient d’ordonner une quarantaine pour toute la population. D’autres pays tentent de freiner la progression de la maladie. Pendant ce temps au Canada, le gouvernement Trudeau ne fait RIEN pour combattre ce fléau.

Plusieurs États ont interdit l’entrée de ressortissants provenant des pays les plus touchés par la contagion, l’Italie, l’Iran et la Corée du Sud. Mais, ici au Canada, tout le monde peut entrer. Les aéroports ne font pas de contrôles sanitaires nécessaires.

Notre « grand » premier ministre est complètement absent. Est-ce que quelqu’un pourrait lui dire de faire sa job? De plus, il ne faut pas oublier que notre pays risque de vivre une période de récession économique qui va laisser nos finances publiques dans un piteux état à cause des déficits des libéraux.

En terminant, dans une période de crise, le Canada a besoin d’un premier ministre qui va rassurer la population et être un leader fort et compétent. Dans la présente crise du COVID-19, on ne peut pas compter sur Justin Trudeau, le pire premier ministre de l’histoire.

Peter Mackay va tenter de faire tomber ce gouvernement l’automne prochain s’il devient chef du Parti conservateur du Canada. Malheureusement, l’inaction et l’irresponsabilité de cette administration auront déjà fait trop de dégâts.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Le conservatisme économique et identitaire au Québec

Dans ce texte, je vais me concentrer sur le deuxième point. Je suis un nationaliste québécois et voici des politiques nationalistes que Québec devrait mettre en place pour renforcer le nationalisme québécois : la défense de la langue française, une vraie laïcité et la protection notre patrimoine culturel.

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc

Le conservatisme économique et identitaire au Québec

Dans ce texte, je vais me concentrer sur le deuxième point. Je suis un nationaliste québécois et voici des politiques nationalistes que Québec devrait mettre en place pour renforcer le nationalisme québécois : la défense de la langue française, une vraie laïcité et la protection notre patrimoine culturel.