• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La faiblesse de Justin Trudeau face à la Chine, une autre position catastrophique de ce gouvernement

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Un groupe de sénateurs canadiens a demandé au gouvernement de Justin Trudeau d’imposer des sanctions au régime communiste chinois à cause des mauvais traitements infligés à sa minorité musulmane. Selon eux, le gouvernement canadien doit fermement condamner la Chine sur les violations aux droits démocratiques à Hong Kong et sur l’emprisonnement arbitraire de deux Canadiens en sol chinois.

Le premier ministre Trudeau refuse de condamner les agissements de ce régime barbare et violent. Mais pourquoi refuse-t-il de bouger ? Ressent-il de la sympathie pour ce régime communiste comme son père en avait pour le régime communiste cubain ? Ce premier ministre est un leadeur faible qui n’a pas le courage d’agir pour protéger les intérêts du pays contre ce dangereux régime fasciste. Dans ce combat contre l’ennemi chinois, le Canada aurait besoin d’un véritable premier ministre qui ne se laisserait pas intimider par un régime politique meurtrier.

Malheureusement, nous sommes poignés avec un gouvernement faible et incompétent. Cela va nous prendre plusieurs décennies pour se remettre des politiques catastrophiques de Justin Trudeau, tant sur le plan intérieur d’extérieur. Encore une fois, ce sont les conservateurs qui vont devoir nettoyer le gâchis laissé par les libéraux.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Un échec TOTAL du « gouvernemaman »

AVIS : Les disciples du « gouvernemaman » sont particulièrement invités à en faire la lecture, mais sont priés d’essayer de faire preuve de jugement pour une fois.

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc

La nouvelle gauche est « haineuse et violente »

Depuis quelques années, une nouvelle gauche gagne de l’influence dans certain secteur comme : les médias, les syndicats, les universités et des partis politiques.  L’ennemi numéro