• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le ministre des affaires étrangères du Canada possède $1.7 millions en prêts avec la BANQUE DE CHINE

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le ministre des affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne possède deux hypothèques avec le Banque de Chine, une institution financière possédée par le gouvernement communiste chinois.

La valeur initiale des propriétés de Champagne était de $1.7 millions, et le principal restant à payer sur son hypothèque avec la banque de Chine est d’environ $1.2 millions.

Les hypothèques ont été obtenus lorsque Champagne travaillait à Londres, achetant d’abord un appartement en 2009 et puis un autre en 2013. Aucune institution financière n’avait voulu offrir une hypothèque à Champagne, ce dernier résidant alors sur un visa temporaire au Royaume-Uni.

« Je pense qu’il est très dangereux pour un ministre de la Couronne d’avoir des transactions financières personnelles comme celle-ci avec des entreprises d’État de pays autoritaires », a déclaré Garnett Genuis, député conservateur et membre du Comité spécial de la Chambre des communes sur le Canada. Relations avec la Chine. « Quelle que soit la cause de l’origine de ces accords, cela crée un certain degré de vulnérabilité financière personnelle aux décisions qui sont finalement dirigées par le gouvernement chinois. »

« Je dirais que si c’était moi, je serais mal à l’aise avec l’idée. » a aussi déclaré Jack Harris, porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères

.

Les relations entre le Canada et la Chine sont difficiles depuis la fin de 2018, lorsque Meng Wanzhou, un cadre de Huawei a été arrêté en vertu d’un mandat d’extradition américain.

Le gouvernement communiste chinois a riposté en emprisonnant les Canadiens Michael Kovrig, un diplomate et Michael Spavor, un consultant. La Chine impose également des restrictions à l’importation de canola, qui était autrefois une importante exportation canadienne.

La Chine se dessine comme l’ennemi principal des démocraties occidentales au vingt-et-unième siècle. Leur plan de domination mondiale implique la chute des puissances démocratiques de l’Ouest.

La montée de la Chine s’est faite notamment sur le dos de surplus commerciaux importants et injustes envers l’Amérique. Le vol de propriété intellectuelle ainsi que l’espionnage d’entreprises ont aussi contribué à la montée fulgurante du régime totalitaire.

Un politicien canadien possédant un rôle aussi important que ministre des affaires étrangères ne devrait pas être ainsi vulnérable face au gouvernement communiste chinois. Le régime totalitaire dispose d’informations personnelles de M. Champagne et les intérêts de ce dernier font en sorte qu’il devrait dès aujourd’hui démissionner de ses fonctions.

Le fait que Champagne est sujet aux intérêts du gouvernement communiste chinois nous prouve une fois de plus la faiblesse du gouvernement libéral sous Trudeau face à la plus grande menace à notre pays.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles