• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Opinion | La fabrication de faux-coupables par le gouvernement Legault

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Julie Lesage. Julie est une québécoise qui vit dans l’état du Texas aux États-Unis depuis plusieurs années.

Il y a de ça maintenant 22 ans, mon aînée recevait un diagnostic qu’aucun parent ne voudrait recevoir.

« Votre fille ne pourra jamais voir, son acuité visuelle est de zéro. »

Je n’ai pas pleuré.  Parce que j’étais anormalement calme, on m’a envoyé la brigade des lologues à gogo… – « Enweille pleure! »

On m’a convaincu de joindre un groupe de parents comme moi, qui élèvent un enfant avec une déficience visuelle.

Un groupe de parents frustrés (surtout des mères) exigeant des autres un changement des infrastructures pour alléger le sort de nos enfants différents. 

Le genre de parents qui souhaitent une traduction « en braille », de ce que sont les couleurs.

« Tu as un beau chandail rouge »  devient  « Tu as un beau chandail vif et éclatant »

Vous me suivez?  Je n’étais pas à ma place du tout.

J’ai quitté le groupe, le jour où on m’a demandé de signer une pétition pour empêcher les autorités de permettre le virage à droite aux feux rouges. Une permission soi-disant dangereuse pour nos enfants qui doivent naviguer autrement le monde qui les entoure. 

Dans ma tête de jeune parent, je ne comprenais pas comment on pouvait demander à toute une population de se restreindre pour une minorité aussi petite.  Je comprenais très bien les enjeux pour MA  fille mais j’étais incapable de justifier une telle mesure pour toute une population. 

« Tu ne veux pas le bien de ta fille? ».  Oui, mais pas au détriment des autres.

Avec les années, je suis devenue pro-liberté jusqu’au os.  Ma pensée libertaire m’apporte une structure logique à la façon dont je prends des décisions. La vie est avant tout une gestion de risque personnelle. C’est un fait indéniable. Personne ne peut déclarer le contraire.

J’utilise la même structure idéologique en analysant les armes à feu par exemple.  J’ai excessivement peur des armes à feu mais je ne voudrais surtout pas que seulement les « bad guys », puisse en avoir.

La pandémie du Québec

Je regarde ce qui se passe au Québec de la même façon que je regarde un film apocalyptique. La seule différence c’est que j’en connais les acteurs.  Je n’ai pas l’impression que les québécois voient vraiment ce qui s’y passe.  Une torture mentale sans précédent : « si tu fais ce qu’on te demande, tout ira bien et si tout ne va pas bien, c’est parce que certains n’ont pas écouté ».

Nous protégeons des meurtriers en prison et nous donnons une deuxième chance à ceux qui ont fait « leur temps ». IL Y A CLAIREMENT UN PROBLÈME.

Le virus n’a rien à voir avec le manque de personnel dans les hôpitaux.  Le système de santé québécois était en train de s’effondrer il y a 18 ans lorsque j’ai quitté.

La pandémie est une opportunité en or car maintenant ils ont des coupables! 

LES NON-VACCINÉS.

Des coupables fabriqués!

VACCINATION OBLIGATOIRE

Je ne suis pas vaccinée mais heureusement, au Texas je ne suis pas seule.  Seulement 57% des texans ont reçu leurs injections.  Comme nous n’avons pas de passeport vaccinal, nous ne savons pas vraiment le statut vaccinal de tous et chacun.  Demandez aux autres s’ils sont vaccinés, c’est comme demandé à un homme s’il est circoncis… Il faut avoir du culot.

Oui, il y a tout de même des employeurs privés qui demandent à leurs employés d’être vaccinés mais plusieurs ont laissé tomber en voyant les poursuites s’accumuler.

Nous avons compris, il y a bien longtemps, que le vaccin n’apporte pas la protection souhaitée et n’empêche pas la transmission. Le gouvernement texan a mis sur place des cliniques d’infusion d’anticorps monoclonaux et le Texas est l’état où il y a le plus de médecins traitant les personnes à risque dès leurs premiers symptômes. 

Dans les médias locaux, nous avons un équilibre entre les experts pro-vaccins et anti-vaccins. Il n’y a pas qu’un seul discours, il y a une discussion saine. 

Ce que je sais c’est que les gens sont très déçus de l’efficacité du vaccin.  Avec autant de non-vaccinés, on peut très bien voir que la montée d’Omicron affecte les deux groupes avec des résultats similaires.

“Oui mais vous avez PLUS de décès par habitant!”

Il faut également comprendre que la façon de compter les décès diffère d’un pays à l’autre.  Pour nous, un simple test positif apporte 8000$ de plus pour une hospitalisation Covid (versus la grippe par exemple) et un énorme 39 000$ si le patient a besoin d’un respirateur.  Cette donnée a été vérifié ici : Fact check: Medicare pays hospitals more money for COVID-19 patients (usatoday.com)

Nous n’avons jamais été confinés à la maison.  Nous avons seulement vécu la fermeture de certains commerces pendant 2 mois au tout début de la pandémie.  Nous n’avons pas d’obligation de porter le masque et ce même dans les écoles.  Pourtant, lorsqu’on se promène en public, plusieurs personnes le porte.  Il n’y a pas de pointage de doigt, il n’y a que le respect individuel.

L’idéologie libertaire c’est accepté le choix individuel de l’autre mais d’accepter qu’on puisse aussi se tromper.  Lorsqu’on répand des mesures à toute une population, on se retrouve avec un seul modèle à analyser. Cependant, lorsqu’on laisse le choix, nous avons plusieurs petits modèles à étudier.

UNE ALTERNATIVE À LA VACCINATION

Si le gouvernement avait notre santé à cœur, nous aurions des campagnes publicitaires pour faire la promotion d’une santé saine! 

Il a été démontré que la vitamine D protégeait contre les hospitalisations.  Il été également démontré que le taux de sucre dans le sang était relié à l’inflammation causant les symptômes les plus dangereux. Nous avons également plusieurs études proclamant la vitamine C et le zinc comme étant une façon abordable de se protéger et ici je ne parle même pas des traitements controversés qui nous sont accessibles au Texas.

C’est très difficile pour moi de me faire crier des bêtises parce que je suis non-vaccinée par un ancien fumeur obèse qui ne veut pas changer son mode de vie parce « qu’on vit juste une fois ».

Ça fait des années que je ne contribue pas aux engorgements des hôpitaux parce que m’alimente adéquatement, je m’entraine et que je ne fais pas d’abus. C’EST MIEUX QU’UN VACCIN, VOUS NE TROUVEZ PAS?

Je n’ai pas du tout envie de jouer à la police des modes de vie.  En anglais on dit : You do you, I do me?

Les québécois auraient intérêts à s’unir pour enfin résoudre le problème à la source…. Des efforts gaspillés dans des attaques gratuites et tellement inutiles.

La pensée libertaire n’est pas parfaite mais elle mature, responsable et réfléchie.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Lettres à l'éditeur