• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Justin Trudeau bloque et porte en appel une compensation aux enfants des Premières Nations

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un tribunal des droits humains à jugé que plusieurs enfants issus des réserves de Premières Nations avaient été retirés de leur famille et désavantagés par un système de services familiaux sous-financé.  

La décision des tribunaux demandait au gouvernement canadien de payer 40 000$ par enfant qui avait été retiré de sa famille respective, en plus de demander au gouvernement de compenser certains des parents qui avaient été affectés par ce système.

Le procureur général du Canada a décidé de porter cette décision en appel, ce dernier voulant éviter de compenser les Premières Nations.

En plus d’affirmer que cette discrimination a « déjà pris fin », le gouvernement Trudeau refuse de payer toute ordonnance des tribaux, et préfèrerait régler les dommages hors-cours.

Des voix importantes des Premières Nations ont décrié ce manque de jugement. Cindy Blackstock, directrice de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Première Nations du Canada a affirmé être complètement choquée par cette décision.

Cette dernière note qu’il était très décevant de voir le gouvernement Trudeau porter en appel cette décision, surtout leur discours public de « réconciliation ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Québec Solidaire méprise les Saguenéens

Comme si ce n’était pas assez de déplacer quelques dizaines de militants au Saguenay pour manifester contre GNL, Catherine Dorion, devant la montée du groupe

  • Nouvelles semblables
Justin Trudea serre la main de l'Iran

L’incompétence de Justin Trudeau : est-ce que cela l’intéresse encore le travail de premier ministre?

Le 21 octobre dernier, les libéraux de Justin Trudeau ont été réélus pour un deuxième mandat. Lors de son premier mandat, le Canada a eu l’air fou sur la scène internationale. Il y a eu son voyage désastreux en Inde et des relations tendues avec la Russie, la Chine, les USA et l’Inde. Également, sur le plan intérieur, le bilan de ce gouvernement fut catastrophique : l’affaire SNC Lavallin, les déficits monstrueux, les chicanes avec les provinces, etc. On aurait pu penser que Justin aurait appris de ses erreurs et allait mieux gouverner lors de son deuxième mandat. Malheureusement, ce n’est pas le cas et les bourdes s’accumulent.

  • Autres articles de québec nouvelles

Québec Solidaire méprise les Saguenéens

Comme si ce n’était pas assez de déplacer quelques dizaines de militants au Saguenay pour manifester contre GNL, Catherine Dorion, devant la montée du groupe