• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Parti libéral de Justin Trudeau encore aux prises avec un problème d’éthique

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Mardi, le premier ministre Justin Trudeau s’est prononcé sur le départ de sa députée ontarienne. Cette dernière a quitté le caucus libéral à cause d’un geste de favoritisme de sa part. L’élue libérale a utilisé l’argent des contribuables canadiens afin de recruter sa sœur dans son bureau de comté.

« Je suis très déçu du geste posé par Mme Ratani. C’est inacceptable et j’espère que l’administration de la Chambre des communes va faire un suivi dans ce dossier », a dit le chef libéral.

En ce moment, le commissaire à l’éthique enquête sur un possible cas de conflit d’intérêts et cela touche directement M. Trudeau par l’entremise du scandale de We Charity. S’il est reconnu coupable, cela serait la troisième fois que le premier ministre viole les lois de l’éthique depuis qu’il est au pouvoir.

En conséquence, Justin Trudeau est bien mal placé pour faire la morale aux gens dans le domaine de l’éthique.

Un texte de tnc.news.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC