• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Une «journaliste» de CBC célèbre une nouvelle qui place Trudeau en territoire majoritaire grâce à la pandémie

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Dans un tweet bizarre qu’elle a publié jeudi dernier, Rosemary Barton, une reporter de la CBC, s’est exclamée « hourra (huzzah!)» en réponse à une nouvelle relayant que le gouvernement Trudeau est maintenant en territoire majoritaire grâce à la crise sanitaire. 

Le député conservateur Pierre Poilievre a réagi sur Twitter.  Il a répondu: “hourra?”

Un membre de la tweetosphère @RealDrRoy a tweeté « Je suis convaincu que vous êtes la journaliste la plus biaisée du Canada.  Merci de le prouver encore une fois. »

Voilà un autre exemple que les journalistes de la société Radio-Canada sont de grands partisans de Justin Trudeau.  Ce n’est pas surprenant qu’ils ne mordent pas la main qui les nourrit. 

Ce n’est pas la première fois que cette « journaliste » exprime sa sympathie pour les libéraux.

Lors d’une discussion  avec son collègue Andrew Nichols concernant les positions similaires de Justin Trudeau et d’Andrew Scheer sur l’avortement, Mme Barton avait rapidement rejeté le fait que M. Trudeau était personnellement contre l’avortement. 

De plus, depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement Trudeau a été critiqué pour avoir engrangé des déficits importants.  Il fallait compter sur l’alliée de Justin.  En effet, la journaliste Barton a dit que les Canadiens ne devraient pas se préoccuper des déficits et que cela n’était pas important. 

Ce n’est que deux exemples qui confirment le biais pro libéral de cette journaliste de la CBC.  Il ne faut pas oublier que son salaire est payé par les contribuables.   De ce fait, elle devrait demeurer neutre dans sa couverture journalistique.  Mais, c’est une partisane de Trudeau, il faut le dire haut et fort et le dénoncer. 

Lors de la prochaine campagne électorale, Radio-Canada va faire campagne, avec notre argent, contre les conservateurs afin faciliter la réélection de ses amis libéraux. 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables

La nouvelle gauche est « haineuse et violente »

Depuis quelques années, une nouvelle gauche gagne de l’influence dans certain secteur comme : les médias, les syndicats, les universités et des partis politiques.  L’ennemi numéro

  • Autres articles de Simon Leduc

La nouvelle gauche est « haineuse et violente »

Depuis quelques années, une nouvelle gauche gagne de l’influence dans certain secteur comme : les médias, les syndicats, les universités et des partis politiques.  L’ennemi numéro