• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Éric Duhaime ne ferme pas la porte à la chefferie du Parti conservateur du Québec

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Éric Duhaime, candidat à la chefferie du Parti conservateur du Québec PCQ ? Pas impossible selon une source bien au fait du dossier.

Depuis l’annonce du départ de leur chef Adrien Pouliot, le Parti conservateur du Québec va se chercher un nouveau chef qui sera en mesure de faire élire des députés aux prochaines élections.

Québec Nouvelles a appris, d’une source proche d’Éric Duhaime, que ce dernier ne ferme pas la porte à une possible candidature dans la prochaine course au leadership du Parti conservateur du Québec.

Depuis son départ du FM 93, il y a des centaines de personnes qui font pression sur lui afin qu’il se porte candidat à la chefferie des conservateurs québécois. « Actuellement, le gouvernement Legault impose une politique sanitaire excessive et extrême à l’ensemble de la population. Les conséquences du confinement sont multiples : faillites, dépressions, suicides, etc. Il y a beaucoup de gens qui en ont marre de la politique sanitaire de la CAQ et les partis d’opposition ne font rien pour eux. En conséquence, ils recherchent une alternative politique et ils croient qu’Éric Duhaime serait la bonne personne pour faire cela », martèle notre source en entrevue à Québec Nouvelles.

Selon cette dernière, M. Duhaime aurait les capacités politiques pour rassembler les opposants à la politique de confinement du gouvernement caquiste. « Éric a de l’expérience politique tant au niveau fédéral que provincial. En plus, il a aussi travaillé pour une organisation non gouvernementale qui faisait la promotion de la démocratie dans des pays en transition démocratique. Éric a travaillé au Maroc et en Irak pendant des années avant de revenir au Québec », ajoute-t-il.

Notre source estime qu’Éric Duhaime est la meilleure personne pour diriger le PCQ et permettre à ce parti de devenir une force politique au Québec. « Aucun autre candidat n’aurait son expérience et son bagage politique pour succéder à Adrien Pouliot » rajoute notre source.

En terminant, l’analyste politique estime que le principal intéressé ne ferme pas la porte à la chefferie du PCQ. Selon notre source : « Il n’est pas impossible qu’Éric Duhaime se présente à la chefferie du PCQ, mais cela prendra de la pression populaire pour qu’il le fasse », conclut-il.

D’autres candidats crédibles sont notamment Maxime Bernier, le chef actuel du moribond Parti populaire du Canada et Nicolas Gagnon président du groupe de pression Québec FIER. Ce dernier bénéficierait d’un important appui des militants conservateurs-nationalistes du Québec, mais il souffre d’un certain déficit de notoriété auprès de la population en général. Daniel Brisson qui s’est porté candidat lors de la dernière course à la chefferie du PCQ évaluerait aussi ses appuis. Plus récemment, il a été candidat du PPC dans Louis-Hébert.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc