• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Lettre ouverte à François Legault : « Pourquoi vous acharner ainsi sur le peuple ? »

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Pourquoi monsieur Legault vous acharner ainsi sur le peuple ?
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

« Le rôle d’un gouvernement est de gouverner pour les citoyens, pas de contrôler leur vie ».

Ronald Reagan

Un grand seigneur méchant homme est une terrible chose.

Molière

Appliquer le port obligatoire du masque, sans justification sanitaire, ne sert que les intérêts d’autocrates avides de Pouvoir et de Contrôle.

Derek Sloan, député fédéral

Je reprends la plume, car je ressens un profond besoin d’exprimer cette colère sourde qui gronde de plus en plus au sein de la population.

Les citoyens manifestent pourquoi, vous pensez ? Pour le plaisir d’aller marcher ? Pour perdre du temps ?

Pourtant beaucoup de citoyens en ont perdu tellement de ce temps, à cause de cette crise fabriquée, depuis quelques mois.

Se peut-il qu’une espèce « d’écœurantite » commence à poindre, envers ce gouvernement qui les méprise à répétition ?

Les citoyens font maintenant valoir cette liberté d’expression si chère au peuple québécois et qui nous différencie des régimes totalitaires. Et tellement enviée par beaucoup de peuples sur la terre. Mais sommes-nous en train de la perdre ?

Mais que se passe-t-il ?

Querelles au sein des familles, au point où même un animateur a encouragé les gens à se « flusher ». Pertes d’amis chers ; on aurait tellement de bons souvenirs à partager, mais maintenant « je suis un complotiste ». Nous vivons un épisode de hargne sociale sans précédent au Québec.

Le temps perdu avec nos êtres chers, jeunes ou plus âgés. Les funérailles et mariages non célébrés. Les occasions de rassemblements festifs annulés, les voyages d’agrément, etc., et tout ça, pourquoi ? Ma chère tante de 89 ans, en RPA, si vivante et « allumée » et super sociable, championne de cartes, est maintenant méconnaissable, sans avoir été malade. Hier en regardant la photo de son défunt mari, et dans un moment de lucidité, elle a dit : » Viens me chercher, on m’a enlevé mes amis… ». Pourquoi ?

Le marasme de la rentrée scolaire est inconcevable. Vous terrorisez les enfants et terrifiez les parents. Les sports scolaires… on verra… Où avez-vous la tête ? Qui est aux commandes ?

De simples citoyens sur les réseaux sociaux, qui se méprisent, qui se haïssent, au point de souhaits de mort. Et encore une fois, pourquoi ? Cette division du peuple nous blesse tous et perdurera. Les liens unissant une bonne société, qui se brisent tous les jours

Et pourtant la société québécoise s’est toujours socialisée dans cette liberté.

Êtes-vous en train de vouloir préparer la société québécoise à un régime totalitaire ? Et si oui, dans quel but ? Il n’y a pas mal de monde qui se pose la question. Et ce ne sont pas des conspirationnistes ; la conspiration semble être du côté gouvernemental. Surtout avec l’achat des médias, votre nouveau ministère de la Propagande.

Les médias sont maintenant les instruments du Pouvoir, en prenant leurs auditeurs pour des imbéciles.

Ces médias qui ne présentent jamais ce fameux deuxième côté de la médaille… pourquoi ? … Ne dit-on pas que le journalisme est mort au 21e siècle ? Les « nouvelles » sont comme un copié/collé d’un mémo Legault.

Bien harnachés par les généreuses subventions, reçoivent-ils les ordres directement du Pouvoir ? Il devient permis de le croire. Certains « journalistes », et commentateurs sont maintenant des parias en se prêtant à ce jeu et en garderont des séquelles.

Et cette peur que vous cherchez maintenant à insuffler aux enfants. L’héritage de notre société. Facile, mais dangereux de créer un traumatisme aux enfants. Les directives du ministère de l’Éducation sont dangereuses pour les enfants, et méchantes et pernicieuses pour les parents.

C’est ce que désignez, « la nouvelle norme sociale en devenir ». Ce n’est pas à vous de concevoir une « nouvelle norme sociale ». Laissez le peuple se comporter librement. Si jamais une nouvelle norme sociale doit être mise en place… de grâce, laissez le peuple aller. Parce qu’avec vous, ce n’est pas un succès.

DERNIÈRE HEURE : On apprend que les données de la RAMQ sont bel et bien vendues. Des associations de pharmaciens donnent présentement des formations au personnel. Les employés y apprennent que l’historique de vaccination des citoyens apparaitra à l’écran lorsque vous passerez renouveler une prescription. Et lorsque le « nouveau vaccin covid » sortira, le pharmacien devra vous le suggérer et probablement l’administrer, car il risque d’être « obligatoire » à ce moment.

Alors, monsieur Legault, même si vous ne devez rien à personne, vous devez quand même respect à cette population qui vous a élu, enfin pour les quelques 26,1 % des électeurs inscrits, qui ont voté CAQ. (Élections Québec, rapport 2018) Seulement 26,1 %… un québécois sur 4 !

Cette population qui maintenant s’interroge comment elle a pu mériter un tel bouleversement social. Pour quelle raison punissez-vous ainsi le peuple québécois ?

Est-ce par pure méchanceté ? « Ils ont la tête dure, mais c’est moé (sic) le boss…

Ce peuple maintenant s’interroge avec toutes ces mesures toute plus folles et illogiques les unes que les autres, au point où certains croient en la commission d’un crime contre l’humanité. Et comme pour tous les crimes, à qui profite-t-il ?

Pire encore, le peuple québécois est convaincu que ce gouvernement travaille à instaurer un clivage dans cette population. Le fameux “Diviser pour régner”.

Comment ne pas croire à une conspiration gouvernementale, à un complot ?

Et ces menaces : si les citoyens ne sont pas obéissants et dociles, “On va vous museler pour des mois”. Pourquoi ? Nos citoyens méritent plus de respect que cela… Les parents le savent, les gestionnaires de prisons le savent que la répression ne fonctionne pas, car le taux de récidive l’emporte largement sur la compréhension du bon comportement. Alors pourquoi ?

Le marasme économique quasi historique deviendra une récession. Et encore une fois, pourquoi ? Et les amendes aux commerçants. Heureusement pour vous que les associations commerciales sont mises à plat ventre, devant cette dictature. Plusieurs vont y perdre le peu qu’il leur reste. Mais Jeff Bezos (grand patron d’AMAZON) a vu sa fortune personnelle augmenter de 13 000 000 000 $ milliards) depuis 4 mois. Mais qu’avez-vous en tête ?

Monsieur Legault, le prochain chapitre de l’histoire du Québec risque d’être noir, très noir. Et vous en serez le “héros”. Pourquoi l’ignorance de ces simples libertés ? Pourquoi cette arrogance ? Ce “je-m’en-foutisme «  du peuple ?

Le peuple sait que cette obligation de port du masque n’est pas une mesure sanitaire. 

C’est répressif. C’est humiliant. C’est un instrument de soumission.

Le masque sert à réduire la première expression et la première impression de l’individu. Son identité propre. Son visage. Le masque porté sans justification, définis son porteur comme un soumit ; est-ce votre souhait monsieur Legault ? … Probablement…

Les affiches ‘Masque obligatoire’ ne montrent pas les yeux, qui sont pourtant le miroir de l’âme d’une personne. C’est ce que vous cherchez à faire ? Réduire les citoyens au rang de… ?

Le peuple en a assez ; même ceux qui se soumettent sont aussi écœurés de se faire traiter de tous les noms, et vice-versa. Les auditeurs (ex-auditeurs) de TVA, les lecteurs (ex-lecteurs) des feuilles de chou, n’en peuvent plus de cette corruption médiatique.

Les commerçants de tous types, et en tout lieu, n’en peuvent plus également. Mais pas encore assez ; enfin jusqu’au jour où ils se tiendront debout.

On sait également que le port du masque devient très rapidement nuisible à la santé. Plusieurs l’ignorent et tous les autres le savent. Encore une fois il semble bien que vous y teniez à fabriquer cette ‘deuxième vague’ hypothétique. Les coronavirus n’ont jamais créé de 2e vague. C’est fini cette fausse pandémie. Assez… c’est assez !

Un porteur de masque doit avoir le choix ; point final !

Quel noir dessein fomentez-vous ? Avez-vous un agenda secret et inavouable ? On dirait bien…

Et où est-il écrit que les élus doivent punir le peuple qui revendique la liberté de son bienêtre corporel ? Ce corps, qui nous appartient… pas au gouvernement. Pourquoi autant de méchanceté ?

Monsieur Legault, cessez cette oppression et libérez la société québécoise de toutes ces mesures illogiques !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables

Portez vos masques sans rouspéter, comme des zombies !

Je ne suis pas le plus fort en français, mais je veux dire ce que je pense. Sur les masques, notamment. Comme on semble vivre une période bizarre et difficile, il y a certaines choses que je voudrais comprendre. Pourquoi la majorité des gens sont-ils encore muets comme des zombies ?

  • Autres articles de André Forgues

Portez vos masques sans rouspéter, comme des zombies !

Je ne suis pas le plus fort en français, mais je veux dire ce que je pense. Sur les masques, notamment. Comme on semble vivre une période bizarre et difficile, il y a certaines choses que je voudrais comprendre. Pourquoi la majorité des gens sont-ils encore muets comme des zombies ?

« Écoutes les nouvelles ! »

Lorsque je sors publiquement pour dénoncer toute cette aberration de crise fabriquée du Covid-19, et l’hystérie collective qui s’ensuit, alors que j’expose des faits, des arguments scientifiques et/ou techniques, ou des résultats de recherches publiées, il arrive que je reçoive un commentaire tel : — « tu comprend rien tu invante tu es complotisss, et écoute les nouvelles ».

Les grands absents de la « crise » liée à la « pandémie » de Covid-19

Cependant on doit faire constat, aujourd’hui et avec une certaine stupéfaction, que des ressources humaines tellement valables et surtout nécessaires au bon fonctionnement de la société, font cruellement défaut de leurs présences. Comme si leur absentéisme ou invisibilité est devenu « la nouvelle norme sociale ». (terme à la mode)